Actualités

Dec 4, 2013

La Chine, en vrac


A la veille de mon arrivée au Vietnam je voulais dresser comme une sorte bilan ou plutôt revenir sur des choses de la vie quotidienne qui m'ont le plus marquées en Chine.
Category: Chine
Posted by: admin

A la veille de mon arrivée au Vietnam je voulais dresser comme une sorte bilan ou plutôt revenir sur des choses de la vie quotidienne qui m'ont le plus marquées en Chine.

Je pense que la Chine n'est pas un pays dans lequel on se sent immédiatement à l'aise. Pour ma part cela m'a pris du temps à accepter la barrière de la langue. On m'avait prévenu mais je n'imaginais pas que cela allait être aussi difficile d'arriver dans un pays dont on ne maîtrise pas du tout la langue et où l'anglais n'est presque pas parler. La moindre chose que l'on veuille entreprendre en Chine (commander à manger, acheter un billet de bus ou de train, demander une direction...) est rendue difficile par cette impossibilité de communiquer avec les mots.

 

 

Je me souviens le premier soir que je suis sorti pour manger dans la ville de Kunming j'étais incapable de commander quoique ce soit dans un restaurant local, la serveuse n'a fait aucun effort pour au moins essayer de me comprendre, j'ai perdu patience et frustré je suis allé manger à McDonald! J'ai très vite compris qu'il était important de toujours voyager avec un stylo, un papier et un petit dictionnaire. A mon arrivée un français rencontré dans une auberge de jeunesse qui terminait son séjour en Chine a eu la gentillesse de me donner son dictionnaire. Cet précieux objet m'aura énormément servi!

Les Chinois n'ont aucun sens d'espace personel, ils ne connaissent pas et c'est sans doute la chose avec laquelle j'ai le plus de mal et qui m'exaspère le plus. Ils crachent de partout, c'est probablement la chose qui surprend et dégoutent tous les voyageurs qui arrivent en Chine pour la première fois. Ils fument de partout, qu'on soit entassé dans une voiture avec des bébés à l'intérieur ou tous empilés les uns sur les autres dans un wagon de train, il y a toujours quelqu'un qui va allumer une cigarette et enfumer l'espace! Ils jettent leurs ordures de partout. Dans le bus je suis consterné à chaque fois que je vois quelqu'un qui jete un papier ou une bouteille vide parterre ou par la fenêtre! Sur la route ils s'agressent à coup de klaxon et chacun force son passage pour atteindre son but!

Je discutais de cette charectéristique particulièrement désagréable avec un autre voyageur qui pensait que le manque de considération pour l'autre dans l'espace publique en Chine pouvait peut etre s'expliquer en partie par le fait que la plupart des chinois soient enfants uniques.

Heureusement il y a quand même les côtés positifs qui ont finit par me réconcilier avec ce pays incroyable. Les chinois ont comme une fascination touchante pour l'étranger que je trouve très intriguante (voir mon article intitulé Le regard de l'enfant.) De nombreuses fois je me suis senti scruté par les gens, un peu comme si je venais d'une autre planète. Puis il y a ceux qui franchissent le pas, la barrière pour aborder les étrangers. Très souvent ils veulent se faire prendre en photo avec les étrangers.

 

 

Alors que je sors d'un restaurant le serveur me demande si on peut se prendre en photo avec son iphone! Je pense qu'ils ont aussi comme une espèce de fierté à se montrer avec nous. Certains chinois avec qui j'ai parlé m'ont confié que c'était la première fois qu'ils parlaient à un étranger. “Today is the first time I speak with a foreigner” me confie un adolescent à qui je demande mon chemin. Lorsque je demandais mon chemin j'ai remarqué qu'il y avait en général deux types de personnes: il y avait ceux qui ne voulaient absolument pas rentrer en contact avec moi – par crainte de ne pas savoir me répondre et d'avoir a faire face à quelqu'un qui parle une autre langue je suppose – et ceux qui auraient tout fait pour m'aider. Deux fois, on a marché avec moi pendant plus d'une demie heure pour me conduire à la porte de mon auberge de jeunesse!!!

Les chinois sont également un peuple d'une extrême générosité. Plus d'une fois de parfaits inconnus m'ont payé à manger! Une chinoise qui restait dans la même auberge de jeunesse que moi m'a offert le CD d'une chanteuse de Lijiang dont la chanson passait en boucle lors de mon passage dans la petite ville, un jeune chinois a insisté pour que je prenne son narguilé, un autre m'a offert le tabac qui va avec. Dans le train un jeune homme dont je venais de tout juste de faire la connaissance défait son bracelet pour le mettre autour de mon poignet! En Europe, pensez vous qu'il y ait beaucoup de lieux où quelqu'un vous courirait après pour vous rendre le billet que vous avez fait tomber de votre poche? Cela m'est arrivé deux fois en Chine.

 

 

C'est ce côté humain, généreux et gentil des chinois que je vais retenir. A chaque fois que j'écouterai cette chanson de Lijiang, ou que je fumerai ce narguilé je retournerai mentalement sur ces terres et je me souviendrai de la gentillesse avec laquelle les chinois m'ont accueilli dans leur pays à la fin de 2013.

Comments

 Add a Review of this item 
Comment Title:
Your Name:
Your Email Address:
Additional Comments:
 

 

Categories

© Copyright 2011–2018 Morgan Around the World All rights reserved.
made by: Rajat and Lukas