Actualités

Feb 16, 2014

Nos 3 meilleurs moments au Vietnam


J'appréhendais un peu mon passage au Vietnam après avoir lu et entendu plusieurs témoignages de voyageurs peu flatteurs sur le pays et particulièrement sur l'attitude désagréable - voir raciste - envers les touristes de la part des Vietnamiens. J'ai été rejoins par Sophie, une amie d'enfance pour cette partie du voyage et heureusement notre expérience a été aux antipodes des idées reçues.

Category: Vietnam
Posted by: admin

J'appréhendais un peu mon passage au Vietnam après avoir lu et entendu plusieurs témoignages de voyageurs peu flatteurs sur le pays et particulièrement sur l'attitude désagréable - voir raciste - envers les touristes de la part des Vietnamiens. J'ai été rejoins par Sophie, une amie d'enfance pour cette partie du voyage et heureusement notre expérience a été aux antipodes des idées reçues.

Retour sur les moments qui nous ont le plus marqués lors de notre mois passé au Vietnam:

 

 

Homestay a Sapa

La région de Sapa s'est extrêmement développée au court de ces dernières années. En effet, son cadre picturesque avec ses rizières et ses petits villages au milieu des montagnes se prête parfaitement à la randonnée. La région abrite également de nombreuses minorités ethniques ce qui rend la visite des villages passionnante.

 

 

En revanche la ville de Sapa elle même n'a pas vraiment d'intérêt, elle sert seulement de base pour les touristes qui visitent les villages alentours et de lieu de business pour les femmes appartenant à différentes minorités ethniques qui viennent vendre leur marchandise et convaincre les touristes de les suivre pour passer une nuit chez leur famille. Après tout, c'est leur source de revenu principale - parfois la seule - et elles ont une famille à nourrir. Le meilleur moyen de profiter de Sapa donc est de ne pas rester à Sapa! Les villages (Ban Ha, Lao Chai, Ma Tra par exemple) alentours sont particulièrement accessibles et permettent d'échapper facilement à l'aspect "attraction touristique" en s'imprégnant des superbes paysages de campagne.

 

 

Les gens que nous avons rencontrés en route étaient extrêmement souriants et agréables. Je me souviens qu'à un moment nous n'avions plus d'eau, nous étions au milieu de nul part jusqu'à que nous arrivions devant une "maison" (les gens vivent dans de petites cabanes en bois) Une femme était assise à l'extérieur avec ses enfants je leur demande alors si ils peuvent me remplir ma bouteille d'eau. L'un des enfants remplit aussitôt ma bouteille et en échange je tends alors un billet à la mère assise à l'extérieur mais à ma plus grande surprise elle le refuse! A Sapa c'est une autre histoire, les femmes se ruent sur vous pour vous vendre quelque chose, si vous commencez à parler à l'une d'elle vous vous trouvez alors aussitôt entouré de 4 ou 5 autres femmes qui vous voit comme un acheteur potentiel et elles s'acharnent! L'expérience est plutôt désagréable mais c'est pourtant avec l'une de ses femmes que nous gardons l'un de nos meilleurs souvenirs du Vietnam. En effet pour expérimenter une nuit chez l'habitant nous avons décidé d'avoir recours à l'une d'entre elles plutôt qu'à une agence - au moins on sait que l'argent va directement dans les poches de la personnes qui nous héberge!

 

 

Notre hôte est Hmgong, elle s'appelle Maye, elle habite avec son mari et ses trois enfants à quelques kilomètres de Sapa. Le matin elle vient nous chercher à notre guesthouse et nous nous arrêtons au marché en route pour acheter des légumes et de la viande pour notre repas du soir. Son anglais est vraiment bon et c'est une chance car nous pouvons vraiment échanger avec elle - ce qui n'est pas toujours le cas avec les homestays - en lui posant toutes sortes de questions dont elle se fait un plaisir de répondre. Nous marchons pendant plusieurs heures avant d'arriver à sa maison; une toute petite cabane dans le creux d'une vallée entourée de rizières. A l'intérieur il n'y a pas de pièces, c'est juste une grande pièce avec deux lits à différents coins, il n'y a pas de plancher au sol, seulement de la terre et un feu de bois à même le sol sert de cuisinière. Les toilettes sont à l'extérieur et consiste en un trou dans le sol, à côté de la porcherie. Il est difficile d'imaginer qu'une famille puisse vivre dans ces conditions. Nous passons un moment avec les enfants, trois jeunes garçons adorables. Le plus jeune qui a six ans s'amuse avec une toupie en bois. Plus tard, je laisse Sophie pour aller explorer un peu les environs. Je marche jusqu'à une immense rizière en terrasse au sommet de laquelle les enfants du village joue au ballon. A mon retour à la maison, à peine une heure plus tard, je trouve Sophie avec un énorme hématome circulaire sur le front!

 

 

Elle me raconte que Maye vient de lui coller une corne de boeuf chauffée au charbon! Les Hmongs utilisent cette technique pour soigner les migraines et Sophie a décidé de tester ce remède! Pour le coup elle n'a plus eu de mal de tête pendant un moment mais elle est restée défigurée pendant deux bonnes semaines! La nuit tombée, Maye cuisine pour nous et nous dînons avec la famille. Au menu champignons, omelette, citrouille et riz.

 

 

Un repas tout simple mais délicieux. Le mari de Maye nous fait boire plusieurs shooters d'alcool de riz extrêmement fort qui nous réchauffent vite. Après le repas nous ne tardons pas d'aller au lit, après tout la journée a été longue. Alors que nous devons partagé un lit pour deux, la famille dort à quatre dans le même lit!

 

 

Je recommande vivement à tous ceux qui se rendent à Sapa de passer une nuit chez l'habitant et de ne pas se laisser rebuter par l'aspect foire touristique en arrivant à Sapa car une fois que vous trouvez la personne avec qui faire le homestay et que vous vous échappez de la ville, l'expérience devient vraiment authentique et il est extrêmement intéressant d'observer le mode de vie de ses minorités ethniques, de passer du temps avec elles pour échanger et en apprendre plus sur leur culture.

 

Exploration de Nim Bin à vélo

Nim Binh est appelé la Baie d'Along terrestre et on a vite compris pourquoi. En effet de superbes pics karstiques semblables à ceux de la baie d'Along dominent les paysages de la région. De nombreux touristes se contentent de faire la superbe ballade à bateau à Tom Coc, village situé à Nim Binh mais il vaut largement la peine de rester quelques jours pour profiter pleinement des environs en moto ou en vélo.

 

 

Nous avons opté pour le vélo afin de nous rendre jusqu'à la pagode de Bai Dinh situé à une quinzaine de kilomètres de Ninh Binh. Cela constitue une belle ballade à la journée qui permet de vraiment s'imprégner des paysages magnifiques, loin des touristes. Même l'immense pagode en elle même vaut le déplacement. On peut y voir deux temples superbes abritant d'immenses statue de bouddhas. En prime, sur le chemin du retour nous avons pu admirer un magnifique couché de soleil.

 

Homestay et rencontre avec les locaux dans le delta du Mekong

Pour terminer notre séjour au Vietnam nous avons décide de descendre jusqu'au delta du Mekong. Il est possible de trouver des tours proposés par les nombreuses agences de voyage à Ho Chi Minh mais nous avons trouvé leurs offres un peu chères donc nous avons décidé de le visiter par nous même. Nous prenons donc un bus jusqu'à la ville de Ben Tre située à moins de deux heures de Ho Chi Minh.  Arrivé là bas nous trouvons une ville morte et on comprend que cela risque d'être plus difficile que nous le pensions d'organiser notre visite du delta. Alors que nous étions à la recherche d'un centre d'information un vietnamien nous arrête pour nous proposer une visite du delta sur deux jours à un prix assez intéressant. On hésite, quelque peu suspicieux puis on finit par accepter l'offre. Dans l'ensemble nous avons été ravi des deux jours que nous avons passé et on ne regrette pas du tout d'avoir accepté cette offre.

 

 

Au contraire, cela reste l'un de nos moments forts du séjour. La première journée était similaire à celle proposée par la majorité des agences et peut être pas la plus intéressante. Nous avons visité plusieurs petites îles sur le Mekong dont l'une où on pouvait observé la fabrication de caramel à la noix  - et bien sûr en acheter! Le deuxième jour on nous a emmené en moto jusqu'à notre homestay. Le trajet qui a duré tout le matin était particulièrement agréable car il nous a permit d'apprécier le climat et le paysage tropicale de la région, très différents du reste du Vietnam. Arrivé à notre homestay - qui s'apparentait beaucoup à une guesthouse - un repas copieux nous attendait.

 

 

Ensuite nous avions le reste de l'après midi pour faire ce qu'on voulait, nous en avons donc profité pour emprunter des vélos et nous balader sur les petits chemins au milieu de la végétation du Mekong. En route, nous avons été agréablement surpris par l'accueil et la gentillesse des locaux qui nous ont invité à plusieurs reprises à boire un verre avec eux.

 

 

Lorsque nous sommes arrivés à un petit village, les locaux ont même sorti le karaoké et Sophie s'en ai donné à coeur joie de pousser la chansonnette avec eux…en Vietnamien. Cet après midi a été pour nous le moment fort de ce séjour dans le Mékong et la gentillesse extraordinaire des locaux dans cette partie du Vietnam font de cette expérience l'un de nos meilleurs souvenirs du séjour.

Comments

 Add a Review of this item 
Comment Title:
Your Name:
Your Email Address:
Additional Comments:
 

 

Categories

© Copyright 2011–2018 Morgan Around the World All rights reserved.
made by: Rajat and Lukas