Actualités

Jun 7, 2012

A la découverte des Iles Uros et Taquilé


Situé à 3810m d'altitude le lac Titicaca est le plus haut lac navigable du monde. De plus géographiquement il a la particularité d'être à cheval entre deux pays: le Pérou et la Bolivie.
Category: Perou
Posted by: admin

Situé à 3810m d'altitude le lac Titicaca est le plus haut lac navigable du monde. De plus géographiquement il a la particularité d'être à cheval entre deux pays: le Pérou et la Bolivie.

J'ai eu la chance au début du mois de visiter des îles situées du côté Péruvien mais aussi du côté Bolivien. Pour se rendre sur les îles du lac Titicaca du côté Perivien il faut d'abord aller à Puno. De là il est très facile de se rendre sur les îles Uros et l'île de Taquile soit par soit même ou via une des nombreuses agences qui proposent une nuit chez l'habitant. La visite a donc commencé par les îles Uros qui sont en fait de petites îles... flottantes sur laquelle vit une communauté indienne. Ils habitent littéralement sur une couche de roseaux flottants dont l'épaisseur est d'environ trois mètres.

Vous imaginez que cela fait vraiment une drole d'impression lorsqu'on met le pied à terre. C'est donc avant tout le mode de vie des habitants ainsi que la structure unique de ces îles qui sont donc le plus intéressants à voir car ce lieu est extrêmement touristique et la visite organisée avec le guide n'est pas du tout spontanée. Par exemple en plein milieu de la visite un groupe de femmes vient nous chanter une chanson ensuite le guide demande aux touristes de leur chanter une chanson en retour. C'était la première fois durant ce voyage que je suivais une visite guidée et je dois dire que cette première partie a été plutôt inconfortable.

La deuxième partie en revanche a été beaucoup plus interessante et enrichissante car Matt, un autre voyageur australien que j'ai rencontré à Puno et moi avons laissé le groupe pour rejoindre une famille habitant sur l'île avec laquelle nous sommes restés jusqu'au lendemain midi. Nous faisons connaissance avec le jeune père de famille qui nous conduit jusqu'à sa maison. En route nous l'assomons de questions en tout genre sur la vie sur l'île. Nous laissons nos affaires dans la petite chambre qui nous ai réservé et partons immédiatement à la découverte de l'île. La famille habitant à l'une des extrémités de l'île Taquilé, nous n'avons rencontré aucun touriste en route; l'île semble nous appartenir. Au loin on voit des femmes en tenue traditionelle qui jouent au volley, on rencontre des vieillards qui machent des feuilles de coca, d'autres qui se tricotent un bonnet en marchant. Puis il y a le paysage ensoleillé qui est à couper le souffle avec des champs verdoyants.

On se retrouve au dessus de l'eau et on peut appercevoir les montagnes au loin. Vers 17 heures le soleil se couche sur l'eau nous offrant un superbe spectacle

Il est temps de rentrer à la maison. Nous faisons connaissance avec la mère de famille qui prépare le repas du soir. Elle prend le temps de discuter avec nous, de nous poser des questions à son tour. La maison est très simple, elle a été construite à la main par le mari et la famille. Le sol n'est pas carrelé; tout est en terre. Le repas est tout simple: soupe et tortillas mais délicieux. Après le repas le père de famille se met à nous jouer de la musique avec son fils et son neveux. Ils utilisent des instruments en bois traditionels qu'ils ont probablement fabriqué eux même. Nous les écoutons en sirotant une infusion de feuilles coca. Puis on commence par s'assoupir, la journée a été longue, temps d'aller au lit.

Le lendemain matin après un petit dejeuner bien copieux nous partons explorer l'autre extrémité de l'île. Il fait très chaud et avec l'altitude le moindre effort vous coupe le souffle. Après une quarantaine de minute on attérit sur la petite plage de l'île. Magnifique. On trempe les pieds dans l'eau mais elle est glaciale. Impossible de se tremper, elle est bien trop froide. Nous rentrons alors dire au revoir à la famille qui a été d'une gentillesse incroyable. La mère nous serre dans ses bras et nous souhaite bon voyage.  Je crois que ni Matt ni moi n'oublierons ces deux jours passé en compagnie ces gens aux coeurs en or.

 

Comments

 Add a Review of this item 
Comment Title:
Your Name:
Your Email Address:
Additional Comments:
 

 

Categories

© Copyright 2011–2018 Morgan Around the World All rights reserved.
made by: Rajat and Lukas